Comment éviter, enlever et soigner les poils incarnés après le rasage ?
Nos Conseils

Comment éviter, enlever et soigner les poils incarnés après le rasage ?

Nous avons tous été confronté un jour aux poils incarnés après une séance de rasage. Quelle que soit votre fréquence de rasage, ou encore votre niveau d’expertise sur la chose, peu d’entre nous pourront se venter de ne jamais avoir rencontré ce problème. Un événement qui n’est, dans la grande majorité des cas, jamais un bon souvenir que ce soit en terme de douleur ou d’esthétique. Messieurs, nous allons aujourd’hui aborder ce sujet afin de comprendre d’où viennent les poils incarnés et surtout comment les éviter.

 

C’est quoi un poil incarné ?

Commençons par le commencement. Vous êtes probablement nombreux à vous être un jour posé la question “qu’est-ce que les poils incarnés ?” ou encore “d’où viennent les poils incarnés ?”… Il est temps de vous éclairer sur ce problème trop souvent récurrent. Tout d’abord, sachez qu’il existe trois possibilités de poils incarnés. Ci-dessous, voici en image les cas que vous pouvez rencontrer :

Poil normal

Le poil a réussi à traverser les pores et peut grandir facilement à la surface de la peau. Nous parlons ici d’un poil “normal”.

Poil incarné n°1

Le poil se recourbe et repousse dans la peau après avoir réussi à traverser les pores.

Poil incarné n°2

Le poil pousse sur le côté à cause des cellules mortes de la peau qui obstruent les pores et créé un “bouchon”. Le poil est totalement bloqué à l’intérieur et ne pourra pas franchir la barrière cutanée.

Poil incarné n°3

Le poil se développe sur lui-même parce que les cellules mortes de la peau obstruent les pores. Cette situation donne lieu à un véritable poil sous peau.

Vous l’aurez compris, un poil incarné est tout simplement un poil qui pousse sous la peau et dévie de son chemin habituel. Dès lors que le poil incarné va poursuivre sa croissance, son contact anormal avec la peau va entraîner une irritation voir une inflammation. Ainsi, la zone irritée va gonfler et se transformer en une bosse rouge plus ou moins douloureuse. En cas de forte irritation, il se formera du pus et la zone ressemblera à un bouton. Encore pire, si votre peau n’est pas assez propre, elle peut même développer une infection par des bactéries purulentes !

Mais rassurez-vous, la plupart des poils incarnés et poils sous peau disparaissent d’eux-mêmes tant que vous les maintenez “propres” (d’ailleurs, certains passeront inaperçu et vous ne les remarquerez même pas). En revanche, d’autres demanderont beaucoup plus de temps et de patience, voir même parfois un peu d’intervention de votre part (attention à l’utilisation de la pince à épiler dans ce cas, il serait dommage de sur-infecter le poil incarné ou de vous faire des cicatrices…) voir celui d’un dermatologue (dans le cas de l’apparition d’un abcès).

Avez-vous remarqué dans les illustrations ci-dessous que la peau morte joue un  rôle primordial dans l’apparition et la création des poils incarnés? Nous y reviendrons dans la suite de cet article.

 

Pourquoi a-t-on des poils incarnés ?

Il faut savoir que face à cet ennemi, nous ne sommes malheureusement pas tous égaux. En effet, différents facteurs intrinsèque à chacun peuvent favoriser l’apparition des poils incarnés :

  • Le type de poils : les poils frisés sont davantage sujet aux mauvaises repousses ainsi que les poils très fins qui ont plus de difficulté à percer l’épiderme ;
  • Le type et l’épaisseur de peau : en cas de peau plus épaisse ou très sèche, les poils ont des difficultés à percer l’épiderme ;
  • Le type d’épilation et de rasage : l’épilation à la cire ou à l’épilateur à tendance à favoriser l’apparition des poils sous peau et d’autant plus si vous vous épilez dans le sens contraire du poil (nous partirons du principe messieurs que vous ne vous épilez pas la barbe à la cire ou à l’épilateur ahah). De même, l’usage d’un rasoir de mauvaise qualité ou d’un rasoir avec une lame fatiguée et usée va entraîner une mauvaise coupe du poil qui peut entraîner une mauvaise repousse ;
  • De plus, les frictions répétées avec vos vêtements peuvent avoir tendance à épaissir votre peau et ainsi rendre la pousse du poil difficile.

Un rasoir de mauvaise qualité ou avec une lame usée et abimée peut favoriser l'apparition des poils incarnés

 

Pourquoi les barbes ont-elles régulièrement des poils incarnés après le rasage ?

Vous l’avez peut-être remarqué, une fois votre rasage de barbe effectuée, des poils incarnés ont tendances à faire leurs apparitions. Comme abordé précédemment, les poils frisés et crépus sont beaucoup plus enclins à se recroqueviller sur eux-mêmes et à devenir incarné, notamment le long des plis du cou car les frottements de peau les incitent à se recourber davantage. De plus, il faut préciser que les poils du visage ont tendances à être plus gros, plus bouclés, plus épais que les poils de votre corps et sont donc beaucoup plus sujets à ce phénomène.

En plus de cela, si vous avez un minimum de pilosité sur le visage, vous vous rasez probablement assez régulièrement le cou et les joues. Le fait de vous raser le visage à tendance à couper les poils en une pointe qui va s’accrocher plus facilement à l’intérieur du follicule pileux ce qui va provoquer le retournement du poil sous la peau. En définitive, il faut comprendre que les poils du cou présentent un double inconvénient lorsqu’il s’agit d’obtenir des poils incarnés. D’une, ils sont situés dans une zone sensible avec des plis de la peau qui encouragent la formation des poils incarnés. De deux, vous coupez vos poils régulièrement jusqu’à un point d’accrochage microscopique qui peut se coincer à l’intérieur des pores.

Les poils incarnés font souvent leurs apparitions après le rasage de votre barbe

 

Comment prévenir l’apparition des poils incarnés liée au rasage ?

Nous allons peut-être vous décevoir, mais il n’existe à ce jour aucun traitement miracle permettant d’éradiquer à 100% l’apparition des poils incarnés. En revanche, des gestes préventifs réguliers et simples peuvent faire chuter leur fréquence d’apparition !

  • Sachez que les soins exfoliants sont vos amis. En effet, réaliser un gommage environ une fois par semaine permet d’éliminer les peaux mortes et ainsi de ne pas obstruer nos pores qui pourraient étouffer nos poils sous la peau. Pour optimiser le résultat, nous vous conseillons de réaliser ce soin la veille de votre rasage ;
  • Hydrater et nourrir régulièrement votre peau avec des huiles ou des crèmes permettra d’avoir une peau plus souple et facilitera la sortie normale du poil ;
  • Dans la mesure du possible, rasez-vous dans le sens du poil. En effet, plus les poils et leur bulbes sont arrachés, plus la repousse sera fine. Par conséquent, il leur sera ainsi plus délicat de percer la barrière cutanée.
  • Utilisez un rasoir de bonne qualité et ne forcez pas sur une lame déjà trop utilisée. Il faut savoir qu’une lame abîmée va avoir tendance à accrocher le poil (au lieu de le couper) et ainsi à arracher le bulbe…
  • Brossez régulièrement votre barbe avec une brosse en poils de sanglier pour retirer poussières et peaux mortes. Ce seront des parasites en moins qui n’obstrueront pas vos follicules pileux.

 

Comment soigner ou enlever un poil incarné ?

Vous êtes nombreux à régulièrement nous poser la question “Comment enlever un poil incarné infecté ?”. La première réponse est tout naturellement la plus sage, est de faire appel à un dermatologue spécialiste des problèmes liés à la peau (surtout si la zone infectée se transforme en véritable kyste).

La seconde est de le faire vous-même, à condition bien sûr d’être certain de savoir vous y prendre pour éviter toutes blessures ou cicatrices. Si vous êtes du genre tenace et que vous souhaitez malgré tout éliminer vos poils incarnés tout seul comme un grand, nous vous proposons deux façons d’intervenir :

  • AVEC DE L’EAU OXYGÉNÉE : Sans aucun doute la méthode la plus raisonnable et la moins douloureuse, il vous suffit d’appliquer un coton imbibé d’eau oxygénée sur le bouton infecté pendant plusieurs heures à l’aide d’un pansement . De préférence, appliquez le coton le soir avant le coucher. Au petit matin, une fois les mains propres vous aurez simplement à faire pression sur le bouton pour le percer et faire sortir le poil sous-peau (aidez vous d’une pince à épiler si nécessaire au préalablement désinfectée). Pensez ensuite à désinfecter la zone.
  • AVEC UNE COMPRESSE D’EAU CHAUDE : Cette méthode est réservée pour les moins patients et moins douillets d’entre vous. Pour commencer, exfoliez la zone à l’aide d’un exfoliant adapté à votre peau. Deuxièmement, déposez pendant une dizaine de minutes une compresse d’eau chaude (prenez garde tout de même de ne pas vous brûler) sur la zone infectée pour dilater les pores de la peau. Ensuite, exercez une pression plus ou moins forte avec cette même compresse, de part et d’autre du bouton pour le percer. En théorie, il ne vous reste désormais plus qu’à retirer le poil avec une pince à épiler (que vous aurez préalablement désinfectée) puis à désinfecter la zone d’intervention.

> À découvrir : l’ensemble de notre gamme de nettoyant et exfoliant pour homme

 

Quelques recettes de grand mère pour prévenir et soigner les poils incarnés

Comme dans tous les moments de tracas, grand-mère est pleine d’astuces ! En effet, certaines bonnes vieilles recettes de grand-mère pourraient soulager voir soigner vos poils incarnés infectés. Pour vous aider, nous avons spécialement cherché et sélectionné pour vous un article qui regroupe une liste de recette de grand-mère pour venir à bout des poils sous-peau.

Les recettes de grand-mère peuvent éviter et soigner les poils incarnés

 

La conclusion

Vous l’aurez compris, les poils incarnés sont un mal nécessaire qui fait partie de la vie d’un homme. Mais, en prenant plus régulièrement soin de votre peau et en devenant plus rigoureux lors de vos séances de rasage, la quantité de poil incarné à traiter devrait réduire significativement. Une hydratation régulière de la peau de votre visage, l’utilisation de gommage et exfoliant de temps à autres et un bon rasoir garderont ainsi votre peau en bonne santé.

Et n’oubliez pas, rien ne vaut l’avis d’un professionnel de la peau ! Si malgré tous nos conseils vous avez des problèmes récurrents de poils incarnés à la barbe après votre rasage ou des poils incarnés qui présentent de grosses infections, n’hésitez pas à consulter un dermatologue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + 5 =